Obama et ses adulateurs fêtent ses 60 ans sans masque ni distances

Pendant cette java de trois jours dans leur demeure de 11,5 millions de dollars sur l’île des riches démocrates Martha’s Vineyard, au large de Boston, aucun des centaines d’invités ne portait de masque ni ne respectait le distancement (distanciation n’est pas français ), en pleine éruption du mutant Delta (variant =anglais) aux USA.Mais attention: il s’agissait de « personnes sophistiquées et vaccinées », a osé justifier une journaliste du New York Times en citant un habitant du lieu, sans préciser qu’un vacciné peut avoir le virus et le transmettre. Obama non plus n’a respecté le b.a.-ba sanitaire.Les médias français en parleront-ils ? La fiesta s’est achevée hier soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *