Pédocriminalité : plainte officielle pour viol d’une mineure américaine contre le prince britannique Andrew


L’américaine Virginia Giuffre-Roberts, qui accuse le prince britannique Andrew d’abus sexuels alors qu’elle était mineure, sous l’emprise du milliardaire Jeffrey Epstein, a déposé une plainte, lundi, à New York, a indiqué la plaignante avec son avocat. Elle était âgée de 16 ans au moment des faits reprochés.
J’évoque ce dossier explosif dans mon récent livre « La pédocratie à la française » (Fabert Éditions). Les noms de plus de cent français d’influence ont été retrouvés dans le carnet noir d’Epstein.
La plainte, consultée par l’AFP, affirme que le duc d’York, deuxième fils de la reine d’Angleterre, est «l’un des hommes puissants» à qui la plaignante a été «remise dans un but sexuel», quand elle a été la victime entre 2000 et 2002 du vaste trafic sexuel pour lequel le financier Jeffrey Epstein a été inculpé et incarcéré en juillet 2019. Il a été retrouvé pendu dans sa prison de haute sécurité à New York un mois plus tard.
La plainte a été déposée lundi au tribunal fédéral de Manhattan, en vertu d’une loi de l’Etat de New York sur les victimes mineures, qui donne un délai d’un an pour intenter une action pour abus sexuels, sans règle de prescription. Cette loi, entrée en vigueur en août 2019, laisse encore quelques jours aux victimes potentielles pour agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *